Mon désir pour ma mère (15)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Merhaba qpol.club porno sex hikayeleri okuyucuları,derlediğimiz en büyük hikaye arşivini sizlerin beğenisine sunuyoruz.Aradığınız tüm hikayeler burada

Mon désir pour ma mère (15)C’était le premier jour que je repassais à la maison, et contre toute attente, cela s’était révélé fabuleux. Après le départ de la femme de ménage, j’ai fait l’amour à ma mère trois fois d’affilé. La première fois en l’allongeant sur le bord de la table de la salle à manger (à la place qu’occupe mon père habituellement), une fois dans le canapé, et une troisième fois sur le bureau de mon père. Elle m’offrait sa chatte et son cul sans complexe, je n’avais qu’à lui demander. J’étais tellement bien à aller et venir dans sa chatte. Et je sentais ma mère épanouie, satisfaite, heureuse de ce qui se passait. Son visage était heureux, et sa chatte mouillait tellement qu’elle était une invitation perpetuelle.Après le repas de midi, elle formula une demande que je lui avais demandé de faire lorsque nous étions à l’appartement. – Tu veux m’accompagner aux toilettes ?- Tu as envi de faire quoi ?- Pipi…- J’aimerai que tu te retiennes un peu.Ma mère hocha la tête. Je la considérais, nue, face à moi, ses seins genereux et sa chatte à nouveau un peu fournie. J’avais envi de la défoncer. J’avais envi de la dominer. Et j’ai l’impression qu’elle n’attendait que ça. Que ce que nous n’avions pas pu atteindre à l’appartement, ankara escort elle acceptait de me le donner ici. Sans doute parce qu’elle se sentait en sécurité ; et je dois bien avouer, on y gagnait largement au change, je n’avais plus à travailler, mon père gagnait très largement sa vie, et nous étions dans un confort optimum.Dans le canapé, mon père avait cette habitude de se caller la tête avec deux petits coussins beiges. J’en saisis un, et demandais à ma mère de le frotter entre ses fesses, comme si elle se torchait avec. Elle le fit volontiers, puis d’elle même, alla prendre l’autre coussin, et en fit autant. Son cul était propre mais il y avait tout un symbole derrière.- Maintenant, je veux que tu l’appelles au travail, et que tu lui dises que tu as envi de lui.Ma mère prit son téléphone et s’asseya. Tandis que ça sonnait, je commençais à frotter mes doigts dans sa chatte, contre sa fente et son clitoris, plutot vite. Elle était encore toute humide. C’est la secrétaire qui répondit, tandis que mes doigts étaient trempés et que la chatte de ma mère faisait des bruits mouillés quand je passais dessus. Ma mère la salua gentillement (la secrétaire reconnu la voix de ma mère de suite) et demanda à parler à mon père, qui était ankara escort bayan en consultation. Quand mon père répondit, ma mère écarta un peu plus les cuisses, et je plongeais ma langue dans sa chatte, remontant sur son clitoris pour le lécher activement, tout en plongeant et faisant aller et venir très vite deux doigts dans le fond de sa chatte.- Oui, qu’y a t-il ? demanda mon père en décrochant d’une voix neutre, qui indiquait qu’il n’était pas seul.- J’ai envi de sexe… Je suis trempée…- Mmmh, fit simplement mon père.- Je me carresse, je voulais que tu m’entendes jouir au téléphone.- Mmhh, je suis en rendez-vous avec une patiente… je suis en train de faire une dévitalisation je dois y retourner.- Elle a des beaux seins, comme moi ? Tu aimerais lui enfoncer ta queue dans sa chatte ?Mon père toussauta et raccrocha. Ma mère fit onduler son bassin, tandis que je mangeais sa chatte en la doigtant. Au bout de quelques minutes, je la sentis se contracter, et jouir.Un peu plus tard mon père tenta de rappeller sur son téléphone, mais je lui dis de ne pas décrocher.Vers 16h, elle revint me voir tandis que je cherchais à desinstaller une application sur mon téléphone.- Tu sais, je ne peux plus me retenir il faudrait que j’aille escort ankara aux toilettes maintenant.Je me tournais vers ma mère.- Ca me fait plaisir maman que tu me dises quand tu vas aux toilettes. Et ça me plait que tu attendes que je te donne l’autorisation, ou non, d’y aller. J’aimerai que tu te retiennes un peu.Je vis une grimace sur ma mère et elle me répondit :- Non là ce n’est pas possible… Je ne peux plus me retenir… S’il te plait je peux y aller ?- Tu as vraiment très envi ?Ma mère hocha la tête. Je lui fis signe de la main de commencer à aller aux toilettes. Je la suivis, attrappant juste sur le chemin un cadre photo accroché au mur. J’ouvris le cadre, et sortit l’agrandissement d’une photo de mon père. Entrant dans la salle de bain de mes parents, j’ouvris le couvercle des toilettes, et posais la photo à l’interieur. Ma mère s’assit et commença à uriner fort avant même d’etre completement assise. Son jet gicla sur la photo, et je la regardais faire. Elle avait les jambes écartées, et son jet demeurait important, pendant vraiment longtemps. Elle urina copieusement, sans complexe, sur la photo de mon père, jusqu’aux dernières gouttes. En se relevant, elle s’essuya, et je récuperais la photo de mon père, que j’essuya également, et je la replaçais dans le cadre. – Je vais le remettre au mur, dis-je simplement.- Je pense prendre une douche et aller voir ce qu’on mange ce soir.Et dire que ce n’était que la première journée. Et que j’avais été hésitant.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Genel içinde yayınlandı

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir